Ilias - École de Danse Salsa Baila Productions

/Ilias - Baila Productions

About Ilias - Baila Productions

This author has not yet filled in any details.
So far Ilias - Baila Productions has created 60 blog entries.

3 trucs essentiels pour hommes de tout niveau de Salsa

Premièrement, être sur le "beat" est primordial, sinon on peut répéter la figure 1000 fois et on ne comprendra pas pourquoi on ne la réussit pas… la musique est là pour être une base de référence commune… la musique n’est pas quelques choses qui joue en arrière-plan comme dans un ascenseur… la musique c’est quelque chose que l’on doit écouter activement… je comprends qu’un homme peut être préoccupé à réussir sa figure, mais s’il n’a pas prêté l’oreille à la musique et bien ses chances de bien faire la figure diminuent drastiquement. Alors, les boyzzz, prenez toujours quelques pas de base avec votre partenaire avant d’exécuter des figures… établissez un rythme entre les 2 corps afin que tout le reste se passe dans un confort absolu. Ensuite, la gestion de la distance entre les partenaires est souvent un élément dans la danse qui est sous-estimé.… Votre pas de base doit être similaire à votre partenaire… prenez quelques pas de base pour vous ajuster l’un à l’autre. Vous allez ainsi éviter de danser en accordéon. Le but c’est d’augmenter la connexion. Aussi, restez proche de votre partenaire et faites de petits pas par défaut. Vous allez être ainsi capable de danser plus rapidement et plus souplement. Au niveau de la souplesse, essayez toujours d’accomplir vos figures avec le moins de force possible… Donc une fois que vous réussissez un mouvement.. Essayez encore et diminuez la tension dans vos bras.  La précision l’emporte toujours sur la force. Alors, on résume 1. Écoutez activement la musique 2. Restez proche 3. Relaxez Bonne Danse !!!

By | février 3rd, 2016|Article|1 Comment

Les Danseurs de Salsa Irlandais

Ça fait déjà 15 ans que je danse et performe sur scène. Et à chaque nouvelle chorégraphie, en canalisant ma passion, je cherche toujours à créer des danses toutes plus originales les unes que les autres. Je ne m’attends jamais à une ovation debout après une performance, mais lorsque cela arrive, c’est une belle surprise qui me touche profondément. La création Souvent cela part d'un flash : une chanson, un costume, un film, une discussion... Si l'idée initiale me trotte sans cesse dans la tête, je sais, à ce moment, que j'ai un bon filon. Pour cette chorégraphie, en quittant le studio un soir, j'ai entendu la chanson Correla (Salsa Celtica) qu'une de nos profs était en train de jouer. Tout de suite, cela m'a intrigué : un mix de musique irlandaise et salsa?! Une bonne idée, peut-être? Mais la danse irlandaise m'intimidait beaucoup et je savais que c'était très difficile à apprendre. J'ai laissé tomber jusqu'à ce que, plusieurs mois plus tard, ma partenaire entende la même pièce et me dise qu'il faut absolument créer une chorégraphie là-dessus. À ce moment, les astres commençaient à s’aligner. Prochaine étape : vendre l'idée à la troupe. Vous auriez dû voir les visages des danseurs lorsque je leur ai annoncé qu'on ferait une danse salsa d'inspiration irlandaise et que, pour ce faire, il fallait suivre des cours de danse irlandaise. C'est exactement ces moments que j'adore : ça commence avec un sentiment d'impossible pour finir avec une réalisation concrète. Non seulement il fallait que j'apprenne les rudiments d'une danse que je ne connaissais pas, mais je voulais amalgamer de façon organique la danse irlandaise à la salsa. Ce sont ce genre de défis qui me passionnent. Remerciements Pour [...]

By | novembre 16th, 2015|Vidéos|2 Comments

Bourse d’excellence en Danse

L'École de Salsa Baila Productions est fier d'offrir un don de 1000$ afin supporter la relève en danse via la Fondation du Collège Montmorency. Nous avons eu l'honneur de remettre cette bourse à Alexandra Caron pour son excellent parcours dans le programme de danse du Collège.‬ Bravo à tous les étudiants méritants!!! Ilias Benz www.bailaproductions.com

By | octobre 26th, 2015|Article|0 Comments

Ma plus grande erreur en danse

Quand j’ai commencé à danser je me suis vite retrouvé sur une scène à faire des performances. Je ne sais pas si c’était le talent ou bien que dans le temps il n’y avait pas beaucoup d’hommes qui dansaient pas pire ;) Bref, j’ai pris goût à la scène rapidement. Il faut dire que j'ai passé une grande partie de ma vie à jouer dans un groupe de musique et faire des spectacles. Donc sur une scène, je me sentais chez moi. À mes débuts, quand je terminais une performance, j’étais rarement satisfait. Je me critiquais beaucoup et je pensais surtout que c’était normal de ne pas être satisfait, afin de continuer à m’améliorer. À la fin d’un show, je passais en revue dans ma tête tous les moments qui avaient mal été… bref, je me tapais dessus sans m’en rendre compte. J’ai vécu ensuite une situation qui a changé ma perception des choses. J’ai eu la chance de chorégraphier et performer un numéro avec mon amie Audrey Gaussiran… à mes yeux elle était et est encore une des plus grandes danseuses de salsa à Montréal. Nous avons dansé notre numéro une dizaine de fois. Dès la première représentation, toujours fidèle à mes bonnes vieilles habitudes, même pas sorti de la scène, que j'étais déjà encore en train de ‘sticker’ sur ce qui a moins bien marché. Sans oublier, j’avais aussi la frousse de faire une erreur. J’ai continué comme ça pendant 8 performances. Je savais qu’il nous restait 2 dernières performances à notre collaboration et quelque chose de magique s’est produit la 9e fois… juste quelques secondes avant d’entrer en scène je me suis dit: Je suis vraiment chanceux de danser avec une partenaire [...]

By | août 31st, 2015|Article|4 Comments

L’école de Salsa Baila Productions donne son appui à l’événement Faith and Light

L’école de danse Baila Productions offre ses services chaque année à l'événement Faith and Light , un mouvement qui appuie les familles dont un ou des membres ont des déficiences intellectuelles.  Il s’agit d’une collecte de fonds avec souper et soirée dansante. C’est une cause qui nous touche et c'est un événement organisé par des gens extraordinaires!  Nous aimons participer aux activités de bienfaisance au sein de notre collectivité. N’hésitez donc pas à communiquer avec nous pour vos événements levée de fonds.

By | juin 11th, 2015|Article|0 Comments

Faites danser votre voiture ! La Baila mobile dans un cours de conduite hivernale

Faites danser la voiture ! C’est ce que Marie-Laurence Paquin, spécialiste en "drift", cascadeuse et prof de conduite hivernale, m’a dit lors d’une manoeuvre d’évitement d’obstacles. Je passe beaucoup de temps sur la route à me promener entre mes studios de danse et je ça fait quelques années que je pensais à prendre des cours de conduite hivernale. Après avoir vu Marie-Laurence à la télé, parler de son métier avec passion, j’ai décidé de faire le saut. Il était super intéressant de comprendre comment la voiture réagit dans des conditions d’urgence. Pousser la Baila mobile à ses limites tout en conservant le contrôle était tout un défi. Après 4 heures de cours, nous étions exténués. Nous avons vu comment remédier à un dérapage, comment bien freiner, comment rétablir le véhicule dans un survirage, comment bien manier un volant, comment placer le regard lors de la conduite et plus encore. Ce cours m’a donné encore plus de confiance sur la route. Je vous suggère définitivement de faire ce cours, étant donné la réalité des températures au Québec! Ça ne fera pas de vous un pilote de course, mais cela vous ouvrira les yeux sur la meilleure façon de conduire sur la neige et vous faire prendre conscience des limites de votre voiture. Comme conséquence bénéfique vous allez même peut-être éviter un accident. Marie-Laurence ne comprend pas pourquoi ces cours de conduite ne sont pas obligatoires au Québec. Suite au cours, je la comprends et je seconde son avis. Ilias Benz  

By | mars 17th, 2015|Article|2 Comments

7 trucs que tout homme qui danse la salsa devrait savoir

1.Écoutez avant de parler Un conseil que j’ai retenu lors d'un cours de Frankie Martinez : soyez le plus possible à l'écoute de votre partenaire. Soyez attentif à ses réactions et à ses pas de bases, et tenez compte de son niveau, avant de commencer vos mouvements. 2.Les bougies sont toujours mieux que des feux d'artifice Ne soyez pas trop préoccupé par le nombre de mouvements que vous pouvez faire. Ce que votre partenaire veut vraiment, c’est une danse confortable et amusante. Le commentaire que je reçois le plus souvent de mes étudiantes : « il m'a presque arraché les bras. » De petits mouvements simples et précis vous permettront de marquer des points avec vos partenaires! Alors, prenez votre temps et gardez le sourire ;) 3.Ne vous découragez pour un « NON » Passage obligé, vous n'êtes pas le premier : nous avons tous marché vers une fille, pris notre courage à deux mains pour demander une danse et puis... le refus. Nous digérons tous le rejet différemment; certains sont plus sensibles que d'autres, mais il ne faut pas trop s'en faire. Vous allez vous habituer, ne présumez rien. Peut-être qu’elle veut seulement prendre une pause. Ne perdez pas de vu les raisons qui vous motivent : vous aimez la Salsa, vous aimez la danse, vous aimez ce mode de vie, alors continuez de sortir et n’hésitez pas à inviter les filles à danser. Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon! 4.Nous ne sommes pas en train de sauver le monde Ne vous prenez pas trop au sérieux. Avec le temps, vous vous améliorerez et les partenaires ne manqueront pas. Mais ne vous enflez pas trop la tête, restez humble. Rappelez-vous que nous [...]

By | février 24th, 2015|Article, Trucs|7 Comments

C’est quoi, un bon prof de danse?

Pour moi, un bon professeur est quelqu'un qui étudie l'enseignement comme une science ... faire des choses qui fonctionnent pour aider ses élèves à trouver des solutions . L'art de l'enseignement devient très complexe quand vous pensez à tous les différents types de personnalités qui existent en plus de toutes les sortes de façons d’apprendre et comprendre. L'enseignement est un état ​​d'esprit, une vocation. Vous devez le faire avec passion.  J’ai toujours dit que la danse n’est que le véhicule et que j’aurais pu donner des cours de poterie avec la même passion et énergie. Étant professeur de danse, mon travail est de trouver pour mes élèves le chemin le plus court à leurs défis d’apprentissage de la danse. J’essaie de comprendre comment leur cerveau fonctionne . Aussi un aspect principal de notre école de danse , c’est que nous approchons l'enseignement comme une science du bonheur . C’est-à-dire que notre objectif est de vous faire sentir bien pendant que vous apprenez quelques mouvements de danse. Pas besoin d'être un athlète olympique ;) Durant les cours, lorsqu’il y a tensions ou frustrations nous abordons les situations avec soin, compassion et blagues . Pour nous assurer que le cerveau est bien aligné, je m'assure que la personne se sent bien d’abord avant de lui transférer les connaissances. Travailler comme ça est plus exigeant, mais à long terme beaucoup plus efficace. Pour conclure, je crois que le cerveau apprend plus vite dans le plaisir plutôt que dans le stress. Sur cette note , je salue tous les enseignants de tous les domaines pour leur passion et dévouement ! Je vous lève mon chapeau ! Au sujet de l'état de l'enseignement au Québec vous pouvez lire l'article : [...]

By | janvier 20th, 2015|Article|2 Comments

Enseignants du Québec faites votre C.V.

Le métier d’enseignant au Québec. J’écris cet article de blogue, car je suis interpellé par l’état des choses dans le système d’éducation québécois. Pour moi, une éducation de qualité est importante pour la bonne santé de notre société. Suite aux commentaires du ministre Bolduc je tiens à exposer mon opinion en tant que prof de danse, de psychoéducateur et aussi de parent. Commençons pas le nombre d'élèves dans un cours J'aimerais commencer par répondre aux affirmations du ministre Bolduc qui a dit ceci: "il n'y a aucune étude qui démontre qu'augmenter le ratio des élèves affecte leur réussite" Premièrement, c'est faux! Tout d'abord les études existent et leurs conclusions abondent vers le gros bon sens : plus t'as du monde dans une classe plus cela affecte le taux de réussite. Voici un article de Vincent Marissal, de LaPresse qui appuie mes propos Pour faire un parallèle avec notre école de danses latines, voici deux exemples: Premièrement quand on offre un cours particulier de salsa, l'étudiant apprend beaucoup plus vite. Un ratio 1 pour 1 est l'ultime ratio pour ajuster la vitesse de transfert de la matière au rythme de la personne. Deuxièmement, plus on augmente le ratio dans nos cours, plus on risque d’avoir des plaintes. Aussi, nous avons même fait des tests à savoir quel est le ratio confortable pour nos clients et nous prenions en compte toujours leurs commentaires. Dans le cas d’une augmentation de ratio dans les classes du Québec… les clients, ici les élèves, n’ont pas de voix et ne peuvent se plaindre et donc la question que je me pose : c’est quoi la limite sensible de ratio profs élèves avant que l'apprentissage en souffre? Un autre argument avancé est [...]

By | décembre 23rd, 2014|Article|6 Comments

3 Questions auxquelles j’aurais aimé qu’on réponde à mes débuts dans la danse

Q: Mais que fait-on avec le styling qu'on apprend? R: Il y a deux grandes catégories de styling. La première est basée sur l'apprentissage de mouvements généraux. Cela peut prendre la forme d'une courte chorégraphie ou tout simplement d'une étude de mouvements devant le miroir en solo. La seconde catégorie est les mouvements appliqués en couple. Par exemple, on explore différentes variations de cross body lead. On met les mouvements de bras en contexte. En général, on commence par la première pour ensuite pratiquer la deuxième. Q : Pourquoi acheter des souliers de danse? R : Les souliers de danse sont plus légers qu’un soulier normal. Ils soutiennent mieux la cheville (filles). La semelle est souvent en suède, ce qui facilite les tours. Une brosse peut être achetée afin de brosser le suède afin de coller un peu au plancher ou de glisser davantage. Voici un article et des suggestions d'endroits où en acheter dans la grande région de montréal et laval. Souliers de danse Q: À quoi ça sert des jeux pieds? R: Les jeux de pieds, communément appelés les shines, nous viennent de New York, plus spécifiquement de Eddie Torres. L'apprentissage des shines a plusieurs objectifs. Premièrement, vous développerez votre style, ensuite votre équilibre et votre mémoire corporelle et finalement ils vous serviront à danser face à votre partenaire sur le plancher de danse, sans mouvements guidés. Au départ, on utilise beaucoup les jeux de pieds vus dans les cours et quand on est plus à l’aise… on improvise!!!

By | novembre 24th, 2014|Article|0 Comments