7 trucs que tout homme qui danse la salsa devrait savoir

/, Trucs/7 trucs que tout homme qui danse la salsa devrait savoir

7 trucs que tout homme qui danse la salsa devrait savoir

1.Écoutez avant de parler

Un conseil que j’ai retenu lors d’un cours de Frankie Martinez : soyez le plus possible à l’écoute de votre partenaire. Soyez attentif à ses réactions et à ses pas de bases, et tenez compte de son niveau, avant de commencer vos mouvements.

2.Les bougies sont toujours mieux que des feux d’artifice

Ne soyez pas trop préoccupé par le nombre de mouvements que vous pouvez faire. Ce que votre partenaire veut vraiment, c’est une danse confortable et amusante.
Le commentaire que je reçois le plus souvent de mes étudiantes : « il m’a presque arraché les bras. » De petits mouvements simples et précis vous permettront de marquer des points avec vos partenaires! Alors, prenez votre temps et gardez le sourire 😉

3.Ne vous découragez pour un « NON »

Passage obligé, vous n’êtes pas le premier : nous avons tous marché vers une fille, pris notre courage à deux mains pour demander une danse et puis… le refus. Nous digérons tous le rejet différemment; certains sont plus sensibles que d’autres, mais il ne faut pas trop s’en faire. Vous allez vous habituer, ne présumez rien. Peut-être qu’elle veut seulement prendre une pause. Ne perdez pas de vu les raisons qui vous motivent : vous aimez la Salsa, vous aimez la danse, vous aimez ce mode de vie, alors continuez de sortir et n’hésitez pas à inviter les filles à danser. Ce n’est pas un sprint, c’est un marathon!

4.Nous ne sommes pas en train de sauver le monde

Ne vous prenez pas trop au sérieux. Avec le temps, vous vous améliorerez et les partenaires ne manqueront pas. Mais ne vous enflez pas trop la tête, restez humble. Rappelez-vous que nous ne sommes pas des astrophysiciens et que nous ne sommes pas là pour sauver le monde. C’est juste de la danse.

5.Souriez ! Vous êtes filmés !

Aussi simple que cela puisse paraître. Plusieurs danseurs de salsa ne le font pas, par timidité, nervosité ou pire encore, snobisme. L’absence de sourire donne toujours une mauvaise impression à votre partenaire. Elle pourrait penser que vous n’avez pas de plaisir à danser avec elle. Donc, je vous conseille de regarder votre partenaire droit dans les yeux et d’afficher votre plus beau sourire. Cela détendra l’atmosphère et créera une meilleure dynamique. Alors laissez votre air bête à la maison, la danse, c’est fait pour s’amuser !!!

6.Gardez vos bras détendus et les coudes vers le bas

Lorsque vous mettez de la tension dans vos bras et bien il est fort probable que votre partenaire réponde avec une tension aussi. Comme Newton l’a dit : pour chaque action, il existe une réaction égale et opposée et cela peut vite dégénérer. Ce qui semblait être une belle symbiose devient un combat UFC. Je vous recommande d’être à la recherche du minimum de force nécessaire pour accomplir une figure. La force doit céder à la précision. Vous serez surpris de découvrir que vous pouvez effectuer les mêmes mouvements habituels avec seulement 10 % de la résistance et de la tension que vous utilisez actuellement. Essayez-le.

En ce qui a trait au coude, pour des raisons de sécurité, mais aussi parce que vous serez en mesure de bouger vos bras plus rapidement lors de figures de Salsa complexes, gardez-les près du corps lorsque vous exécutez des figures.

7. Figure de la semaine

Ne vous mettez pas trop de pression à vous rappeler tous les mouvements que vous apprenez. Moi-même, je ne me souviens même pas du mouvement que j’ai enseigné il y a deux semaines. Choisissez une figure ou une partie d’une figure que vous aimez et pratiquez-la avec, préférablement, le plus de danseurs différents pendant une semaine ou deux. La semaine suivante, choisissez une autre figure. Cette segmentation aide à bien assimiler les nouveaux mouvements et enlève un poids énorme lors de l’apprentissage. L’objectif est de bien guider, donc il est préférable de faire quelques figures bien que plusieurs figures tout croche 😉

Avez-vous d’autres trucs ou conseils à rajouter?

Ilias Benz

www.bailaproductions.com

By | 2017-02-17T12:15:37+00:00 février 24th, 2015|Article, Trucs|7 Comments

About the Author:

7 Comments

  1. marlene 24 février 2015 at 20 h 05 min - Reply

    J’ajouterais 2-3 chandails! et une serviette si la transpiration est abondante car danser avec un joueur d’hochey, je préfère rester dans l’estrade! 🙂

    • Gilles 28 février 2015 at 0 h 27 min - Reply

      Mais, ma chère, ça prend un peu de temps pour transformer un joueur de hockey en bailerino. Ne restes pas dans l’estrade, et donnes-lui une chance. ;-))

  2. Gilles 27 février 2015 at 23 h 52 min - Reply

    Texte très bien rédigé, et véridique en plus. Mais pour moi, la plus difficile est vraiment la règle 3. Merci

  3. Gilles 28 février 2015 at 0 h 29 min - Reply

    J’ai fait un tour rapide du site web, et franchement, je le trouve impressionnant. Bravo.

    • Baila Productions 2 mars 2015 at 10 h 11 min - Reply

      Merci beaucoup Gilles de reconnaître notre travail 😉

  4. Raymond Cantin 25 mars 2015 at 17 h 58 min - Reply

    un truc important, pour l’homme autant que la fille, c’est de continuer à progresser. Comment? En prenant des cours (pour améliorer sa technique), en allant danser et en dansant avec plusieurs partenaires pour valider sa façon de guider.

    • Baila Productions 26 mars 2015 at 8 h 15 min - Reply

      Je suis tout à fait d’accord avec toi Raymond… pour moi un excellent danseur est quelqu’un capable de s’adapter et danser avec le plus grand nombre de personnes. Alors la validation continue des techniques de guide est très importante 😉

      -Ilias

Leave A Comment